Eugène Mona
Francisco
Jenny Alpha
Léona Gabriel
Lola Martin
Loulou Boislaville
Ti Emile
Moune de Rivel
Man Sérotte
Hommage rendu le
22 février 2000
Suite...
Loulou Boislaville
Musicien (MARTINIQUE)


Auteur, chanteur, compositeur, interprète martiniquais, acteur incontournable du patrimoine musical antillais, Loulou Boislaville (1919-2001) a marqué de son empreinte bon nombre de chants populaires, et a su émerveiller les publics à travers la Caraïbe, l'Europe, l'Amérique avec les Grands Ballets Martiniquais, puis le Nouveau Ballet Martiniquais.

Né en 1919 à Fort-de-France, Loulou Boislaville se passionne très jeune pour la musique. En 1935, il crée le groupe "Madinina Gaieté", où se côtoient saynètes, danse et musique

A 23 ans, Loulou Boislaville intègre "Le Groupe Folklorique Martiniquais" dirigé par Alexandre Nestoret, qui remporte en 1952 le 1er Prix du festival des groupes folkloriques à Porto-Rico.

Dès son plus jeune âge, Loulou se dévoue auprès des malades des hôpitaux, leur proposant des saynètes et des chansons en loisirs .
Il devient infirmier à 33 ans à l'hôpital psychiatrique Colson et crée une chorale avec les patients.

Son répertoire a marqué de son empreinte le patrimoine musical antillais, avec des biguines, valses, mazurkas très populaires :
La Sirèn, Abandon, Hermancia, Lien d'amour, Gran mé gran, Makadam la bon, Ou tro sòt doudou, Pa ni kon doudou mwen... Témoins de l'actualité sociale, ses chansons dépeignent les mœurs et coutumes de la société martiniquaise.

Loulou Boislaville a dirigé les Grands Ballets martiniquais, qui présentent jusqu'à 200 spectacles par an, à travers la Caraïbe, l'Europe, et l'Amérique (1967-1978). Le chorégraphe américain Ronne Aul rejoint le groupe pour former les danseurs. Sur la base de la danse traditionnelle, il apporte des mouvements du modern-jazz et de la danse classique.

En 1988, Loulou Boislaville est nommé Président d'Honneur de la Fédération du Carnaval Martiniquais. Pendant plus de 15 ans, il anime des chorales de groupes du 3ème âge…

Loulou Boislaville a également fait de nombreuses apparitions au cinéma, dans des films et téléfilms ayant pour cadre les Antilles…

Au cours de son parcours, Loulou Boislaville reçoit de nombreuses récompenses, dont la Médaille de Chevalier (1969), le Prix de la SACEM (1985), la Médaille de Commandeur de l'Ordre National du Mérite (1993).

Loulou Boislaville nous a quitté en 2001, à l'âge de 82 ans.

"J'ai eu l'occasion de m'exprimer par la musique et c'est là quelque chose de formidable. Pour moi, elle constitue un art qui permet de s'extérioriser et c'est une des voies par laquelle on perçoit la personnalité" Loulou Boislaville