Eugène Mona
Francisco
Jenny Alpha
Léona Gabriel
Lola Martin
Loulou Boislaville
Ti Emile
Moune de Rivel
Man Sérotte
Hommage rendu le
10 octobre 2003
Suite...

Lola MARTIN (MARTINIQUE)

Chanteuse de talent, Lola MARTIN a marqué le patrimoine musical antillais des années 1950-1970. Elle accompagna de sa voix unique de grands musiciens tels que Marius Cultier, Fred Fanfan ou Émilien Antile.

Avec une sensibilité nouvelle, elle interpréta avec brio les grands classiques de la chanson créole, qu'elle avait entendu sa tante fredonner jadis : Asiparé, Bossu-a bossu ko-w, Marie-Clémence, etc.

De la Martinique où elle est née, à la Guadeloupe où elle connut ses plus grand succès avec sa chanson l'Oubli , Lola MARTIN s'est imposée comme la chanteuse la plus populaire de son époque…

Dès son plus jeune âge, Lola MARTIN - de son vrai nom Stella Mondésir - s'est passionnée pour la chanson, malgré l'opposition de ses parents, et un environnement social qui à l'époque
assimilait musique et débauche…

C'est le musicien Jo Amable qui la lance et lui trouve son nom de scène : Lola MARTIN. Sa première grande scène : le cinéma l'Olympia à Fort-de-France, où un public très nombreux vient l'applaudir… dont ses parents.

Vient ensuite l'aventure radiophonique : chaque semaine, Lola MARTIN chantera sur les ondes accompagnée de Jo Amable, Marius Cultier, Jack Gil et les frères Lancry, ce qui contribuera à accroître sa popularité auprès des auditeurs martiniquais…

S'en suivra une série de tournées, dont une qui l'amènera en Guadeloupe. Sollicitée pour 3 prestations, elle y restera 3 années ! Le public guadeloupéen est enchanté par la jeune Lola MARTIN. Elle y rejoint le groupe Fairness Junior dirigé par Fred Fanfan. Son plus grand succès en Guadeloupe, la Chanson "l'Oubli", est encore dans toutes les mémoires…

C'est en Guadeloupe qu'elle enregistre son premier album, au succès retentissant, aux côtés du saxophoniste Émilien Antile : des chansons reprises des "classiques" de la musique martiniquaise : Asiparé, Marie-Clémence, Bossu-a bossu ko-w, Mwen désann Senpyè, etc.

De retour en Martinique, elle intègre le Ballet Martiniquais de Loulou Boislaville en tant que chanteuse et danseuse, puis le groupe des Wabaps dirigé par Marius Cultier…

De 1960 à 1970, elle a chanté avec les plus grands musiciens : Marius Cultier, Fred Fanfan, Alain Jean-Marie, Émilien Antile, Georges-Édouard Nouel, Michel Paquit, Eddy Louiss, Florence Cole, Loulou Boislaville, Jamie Prim, mais aussi Henri Debs, Solon Goncalves, et bien d'autres…

Elle enregistre en tout 4 albums, qui viennent chacun enrichir le patrimoine culturel et musical antillais. Son dernier album en date : Kenbé doubout a-w, enregistré à Paris en 1998, avec de grands musiciens antillais : Alain Jean-Marie, Éric Vinceno, Jean-Claude Montredon, Bago, Ralph Thamar, Tito Puentes, Marie-Céline Chroné, etc.

Lola MARTIN s'impose dans le monde musical antillais, secteur essentiellement masculin à l'époque, et devient "la" chanteuse la plus populaire de son temps. Un parcours remarquable pour une femme qui a dû résister aux pressions familiales et sociales, pour excercer sa passion pour la musique.

Lola MARTIN vit aujourd'hui en Californie, où elle pratique le chant classique en soliste dans les églises américaines…

Pour en savoir plus : www.lolamartin.net (site officiel)